Rechercher

SANTE MENTALE : en Automne j'ai le moral dans les chaussettes

En plus de l’effet Covid qui a clairement de nombreux impacts sur notre santé mentale, avec aujourd’hui une augmentation des cas de dépression et d’anxiété, l’automne est également pour beaucoup, une période mélancolique.

En effet, aux premiers jours de cette saison, il est fréquent de subir une baisse de morale, sentir davantage de stress et de fatigue. Un véritable « blues » saisonnier. Et pourtant l’automne a beaucoup à nous offrir si nous savons comment l’aborder !



Alors pourquoi ce manque d’énergie à l’arrivée de l’automne ?

Si ces derniers jours ont été plutôt doux et cléments, et nous pouvons nous en réjouir, de manière générale, les journées se raccourcissent, la luminosité est moins forte et la nature s’endort doucement.

Et bien, il en est de même pour notre organisme. Cet état d’adaptation, de ralentissement peut amener à une sensation de fatigue passagère chez de nombreuses personnes. Et si jusqu’à un certain stade, elle ne doit pas être définie comme chronique, elle doit être prise au sérieux si les symptômes persistent et se multiplient.

Dans notre corps, le manque de luminosité et les changements de températures jouent un rôle fondamental sur notre organisme :

· Un manque de vitamine D qui peut exposer notre organisme à davantage d’infections et des signes de déprime

· Un dérèglement et une adaptation de notre horloge interne

· Une perturbation de la sécrétion de mélatonine : l’hormone du sommeil.

· Une perturbation de la sécrétion de sérotonine : régulatrice de l’humeur

En médecine chinoise, l’automne est la saison où le yang commence à décroître. C’est une saison de transition, entre l’apogée de l’énergie (l’été) et la période de repos (l’hiver). Ce ralentissement peut engendrer des sentiments de mélancolie. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’émotion liée à cette saison est la tristesse.


Mais alors, quel traitement pour faire passer le blues saisonnier ?


Il est important de faire la distinction entre une fatigue passagère et une dépression saisonnière. À l’arrivée des premiers symptômes et plus particulièrement d’une fatigue persistante, il est donc conseillé de prendre rendez-vous chez votre médecin traitant afin d’en établir le diagnostic.


La médecine chinoise associe l’automne au Poumon, au gros intestin et à la peau. Organe le plus élevé, le poumon assure la protection de l’organisme tel un bouclier et diffuse l’énergie défensive nécessaire à défendre le corps contre les agressions (froid, vent, humidité, sécheresse) et donc les maladies qui en résultent.

Il faut donc en prendre soin !


Pour vous aider à retrouver votre tonus, mais également de préparer l’hiver, il existe des actions à effectuer au quotidien :

  • Oxygénez-vous : votre organisme doit bénéficier de plus de lumière possible, et même en hiver !

  • Pratiquez une activité sportive régulière permet de fabriquer des endorphines et booster l’organisme

  • Essayez de réguler au maximum votre sommeil. Couchez-vous plus tôt

  • Ayez une alimentation saine et équilibrée et une bonne hydratation

  • Consultez des praticiens de thérapies douces (réflexologues, sophrologues …) ou faites des pratiques telles que la méditation du yoga

En quoi la réflexologie peut-elle aider ?

Pratique de santé douce, la réflexologie peut accompagner vos périodes de blues :

- Elle aidera à mieux gérer le Stress

- Elle amènera Détente et Relaxation

- Elle aidera le corps à retrouver l’équilibre et à mieux appréhender les changements météo

Alors n’hésitez plus, faites-vous du bien en cette période automnale

A très bientôt

Camille


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout